Le jour où j’ai mis des couleurs dans ma vie

Il y a tout un monde entre dire « j’adopte la positive attitude » et vraiment adopter les manières qui vous feront voir la vie en rose. Je vous livre le temps d’une promenade fleurie mes petits secrets en la matière !

#1 Oser les couleurs

Faites le test : sortez de chez vous et comptez le nombre de couleurs portées par vos concitoyens, dans la rue. Certitude est que le noir, le marron, le bleu marine et le beige priment en cette saison. Il m’a fallu quitter Paris et arriver en Martinique pour découvrir des tenues colorées. Certes, vous me direz que la plage avec cocotiers et les paréos estivaux s’y prêtent, sur une peau bronzée… Mais ce serait pas mal de faire « revenir » la couleur en métropole ! Mélanger les couleurs, oser le fuchsia… il faut certes un peu de courage pour sauter le pas, mais vous serez étonné(e) du bien que ce changement peut faire sur votre moral.

#2 Proscrire les divertissements « négatifs »

Nous sommes tous plus ou moins sensibles à notre environnement. Le confinement est, pour beaucoup d’entre nous, une période complexe où l’angoisse, exacerbée par la solitude, peut atteindre des sommets. L’idéal est de bien se connaître, pour sentir quand il faut vous mettre « sous perfusion de choses positives ».

Pour ma part, c’est évident : quand mon estomac se tend, ma nuque se crispe, mon souffle est saccadé ou mon sommeil est trouble, la cloche du grand changement a sonné. Je commence par arrêter de regarder les actualités et des films angoissants. Puis, j’écoute uniquement de la musique joyeuse, qui me rappelle des bons moments. Ce qui peut être pris comme de la lâcheté (en fuyant pour ne pas écouter cette conversation déprimante ou ne pas regarder ce dernier thriller glaçant), est en fait une sorte de courage. En décidant de vous protéger des influences extérieures négatives, vous remettrez des couleurs dans votre vie. C’est peut-être simple sur le papier, mais ça fonctionne !

#3 Replongez dans le (bon) passé

On associe trop souvent le passé avec les expériences négatives. Qui n’a jamais entendu des phrases de ce genre : « Regardez droit devant vous, pas derrière » ou « C’est le passé, et le passé nous empêche d’avancer ». Etant une grande adepte des journaux intimes (je dois en avoir écrit plus de 60 en vingt ans de vie), je suis une fan de la première heure des retours dans le passé. Certaines époques de votre vie sont en effet particulièrement heureuses, riches en succès et en rencontres fructueuses. Quand vous êtes à deux doigts de baisser les bras, que vous sentez la tristesse ou les angoisses prendre le dessus sur votre foi en vous-même et en l’avenir, allez faire un tour dans ces boîtes magiques. Adolescence ou enfance, tout est possible pour puiser joie et vitalité. Si vous avez des preuves matérielles de ces périodes de bonheur (mots écrits par des amis en colo, photos de vacances, billets de concert, etc…), c’est encore mieux. Votre passé n’est pas seulement une source de regrets ou de remords, il contient tout ce qu’il faut pour vous rassurer quand votre vie s’affadit !

Pull Shein (hiver 2019-2020), jupe Promod (collection actuelle), mocassins Primark,
sac « Numéro Un mini » Polène, montre Skagen, médailles personnelles.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s