Bien-être : J’ai testé la cryothérapie

Soulager les maux du corps (et de l’esprit) par le froid, vous pensiez cela possible ? Après mon expérience chez Swiss Cryotherapy Dijon, me voilà plus que jamais convaincue des bienfaits de cette technique insolite qui gagne de nombreux adeptes chaque jour dans le monde.

C’était en quelque sorte le « moment idéal ». Nous entrions alors dans l’hiver, mon corps était engourdi par les basses températures, crispé du matin au soir sous des couches de lainage. Je sortais d’une épreuve particulièrement douloureuse, le décès prématuré de mon chaton, et j’avais les idées moroses. A la fatigue physique était donc venue s’ajouter la fatigue mentale, gluante et visqueuse. C’est bien simple : impossible de m’en dépêtrer !

A l’origine de la séance

Quand une amie, propriétaire d’un centre de cryothérapie à Dijon, m’a proposé de faire une séance, elle a répété à moult reprises :  » ça va te faire du bien ! » Il m’a fallu quelques jours pour me décider, n’étant « pas très chaude » (loool) à l’idée de faire subir un froid polaire à mon corps pendant plusieurs minutes. Je suis en outre sujette aux malaises et avais très peur de ne pas supporter la température extrême (comme je ne tiens pas trois minutes dans un sauna…). Finalement, j’ai sauté le pas avec mon frère… Et ne le regrette pas le moins du monde !

LE Déroulé

Le rendez-vous au centre Swiss Cryotherapy Dijon s’est déroulé sur le modèle d’une séance chez l’ostéopathe, si vous y êtes déjà allé. Il y avait une petite salle d’attente très confortable, puis une première salle avec des cabines pour se changer (l’idée est en effet de se mettre en sous-vêtements MAIS de garder ses chaussettes et de mettre des gants – prêtés par le centre). Selon les contraintes sanitaires du moment et votre degré de pudeur, Marie peut vous proposer un peignoir pour aller jusqu’à la cabine.

Il vous sera ensuite demandé de répondre à un questionnaire pour s’assurer que vous êtes apte à la cryothérapie. En effet, certaines maladies cardiovasculaires ou la grossesse ne rendent pas cette pratique possibles. Il s’agit également de lister vos antécédents médicaux pour ne pas avoir de mauvaise surprise, et de détailler les effets que vous venez chercher. En tant que professionnelle de la cryothérapie, Marie est à même de vous proposer le traitement adapté à vos besoins (durée et fréquence des séances, température de la « caisse froide »…)

Parce que c’était ma première fois, elle a programmé la caisse froide à -150 degrés pour une durée de 3 minutes. Ce laps de temps réduit suffit à faire réagir l’ensemble des connexions nerveuses du corps et garantit un résultat.

MON RESSENTI

Je n’en menais pas large, avec mes gants et mes chaussettes, en sous-vêtements dans une caisse froide, d’où émanait une fumée blanchâtre ! Et puis une fois à l’intérieur, j’ai connu des sensations successives inédites. L’explication donnée par Marie est que le corps met du temps à « se rendre compte » du froid ; ainsi la sensation n’est pas désagréable. J’ai ressenti des vagues de froid submerger mon corps des pieds au cou puis des petits picotements sur mon ventre et mes jambes. Mes dents se sont également mises à claquer sans que je ne puisse le contrôler – phénomène tout à fait normal selon Marie. Chose étrange : je n’avais absolument pas froid au ventre, réchauffé par mes organes vitaux. Le froid se concentrait principalement sur mes articulations.

En bref, la minute trente est passée à toute vitesse. En moins de deux, j’étais sortie de la cabine. La sensation de « retour dans le monde » a été incroyable. J’ai immédiatement pensé à celle qu’on ressent à la montagne, après une journée passée dans le froid glacial, une fois de retour dans l’atmosphère calfeutrée du chalet. Je n’avais pas fait de ski, et pourtant la sensation de bien-être était identique. Le froid coulait sur ma peau, désormais assailli de vagues de chaleur réchauffant progressivement chacun de mes membres.

Certains patients ressentent une grande fatigue après la séance, ce ne fut pas mon cas. J’ai retrouvé une énergie que je n’avais pas eue depuis des semaines voire des mois. La nuit qui a suivi, j’ai dormi comme un bébé, mon corps étrangement détendu. La sensation de vagues de chaleur n’a pas quitté mon corps pendant plusieurs jours.

des bienfaits multiples

La cryothérapie est une méthode à considérer avec intérêt parce qu’elle impacte à la fois la santé, le bien-être et la beauté. Voici quelques utilisations fréquentes de la cryothérapie proposée par Swiss Cryotherapy Dijon :

  • Favoriser la récupération physique : le froid permet de soulager les courbatures, les contusions, les tendinites. On comprend mieux pourquoi cette méthode est plébiscitée par les sportifs !
  • Se détendre : le froid stimule la production d’endorphines, l’hormone du bonheur. Il peut être un véritable allié dans la lutte contre le stress, l’anxiété, les insomnies…
  • Calmer les douleurs : parce qu’elle « endort les nerfs sensitifs », elle peut réduire les maux de tête, les crises de goutte, d’arthrose et d’arthrite.
  • Booster la circulation sanguine : grâce à son action sur la circulation sanguine, l’usage du froid a des propriétés anti-œdémateuses et anti-hématomes, permettant de soulager lourdeurs, douleurs, gonflements…
  • Améliorer la qualité de la peau : en boostant la microcirculation cutanée, la cryothérapie améliore la fermeté et la tonicité de l’épiderme qui retrouve tout son éclat.

Encore un grand merci à Marie de Swiss Cryotherapy Dijon pour cette belle aventure !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s